IT’s changing mandate in an age of disruption.

Un rapport de l'Economist Intelligence Unit sponsorisé par Appian.

Ce rapport met l'accent sur les départements informatiques. Les retards s'accumulent et le travail se déplace vers le développement non informatique parce que l'entreprise a besoin de plus d'applications. En parallèle, il existe un consensus écrasant sur le fait que les applications doivent être améliorées pour résister au prochain choc. Découvrez pourquoi « l'intégration des informations et des workflows dans toute l'entreprise » et « la modification rapide des systèmes et des processus » sont les principaux domaines à améliorer.

Téléchargez le rapport.

Veuillez remplir tous les champs obligatoires.

Pourquoi lire ce rapport ?

De nouveaux axes sur la collaboration entre IT et business

Le besoin d'agilité des entreprises, engendré par le COVID, oblige l'informatique à se forger un nouveau rôle désormais basé sur sa capacité à assurer la résilience de l'organisation. Pour comprendre ce changement et ses conséquences sur la collaboration entre les services informatiques et business, The Economist Intelligence Unit, en association avec Appian, a mené une enquête mondiale et une série d'entretiens approfondis avec des décideurs informatiques et business dans de grandes entreprises. Les résultats montrent que :

  • 83 % des personnes interrogées affirment que pour mieux s'adapter aux changements externes, il faut apporter des améliorations modérées à considérables à l'infrastructure informatique et aux applications.
  • La prise en charge des travailleurs à distance (pour 72 %), l'intégration des informations et des workflows dans l'ensemble de l'organisation (pour 69 %) et la modification rapide des systèmes et des processus (pour 69 %) sont les trois principaux domaines à améliorer.
  • 71 % déclarent que relativement peu de leurs applications ont des capacités d'Intelligence artificielle et/ou d'apprentissage automatique, et 57 % déclarent que les projets en RPA échouent souvent.
  • L'arriéré moyen des projets informatiques planifiés est de 3 à 12 mois, et la situation s'aggrave car la demande de projets commerciaux dépasse la croissance du budget informatique.

Télécharger le rapport pour en savoir plus.

Découvrez la puissance de l'automatisation low-code